banniere spm-philatelie
Introduction Nouvelles Expertise A vendre Mancoliste Galerie Etudes
Ouvrages Oeuvres Conseils Contact/Liens Livre d'or Merci... Histoire


timbre n°2

  N° 2 de St-Pierre & Miquelon

Saint-Pierre, le 7 mars 1885.

Suite à l'insuffisance d'approvisionnement des timbres-poste à 0,25 centimes et à la nécessité de ne porter aucune entrave à l'expédition des correspondances, le Commandant des îles St-Pierre et Miquelon, sur proposition du Chef du service de l'Intérieur, décide que les timbres à 1,00 f. non-dentelé vert-bronze au type Sage seront transformés en 0,25 centimes par le biais de deux surcharges frappées par l'imprimerie du Gouvernement: «25» et «S P M»
Une Commission composée du Trésorier-payeur et du Chef du premier bureau du service de l'Intérieur, suit l'opération. Elle dresse également un procès-verbal des ces opérations.
La transformation des timbres a lieu au fur et à mesure des besoins du public.

1) Surcharges

Les surcharges «25» et «S P M» sont apposées normalement à l'endroit. Cependant, de nombreuses variétés, donnant des positions verticales ou renversées, sont connues.

2) Tirages

Trois tirages ont été réalisés (en même temps que le n°3) :

Les 9 et 27 mars 1885, ainsi que le 8 avril 1885.

3) Quantités

Les procès-verbaux des commissions chargées des opérations dites de «transformation» annoncent 3000 exemplaires rassemblant les trois tirages, et regroupant les n°2 et n°3. Aucune distinction entre ces deux valeurs n'a été mentionnée. Néanmoins, et au vu du nombre de figurines repéré (près d'une centaine), on peut supposer qu'il y eut de nombreux exemplaires détruits mais surtout incinérés, même si aucun PV ne le signale!

4) Etat et qualité

  A. L'oblitéré

L'oblitéré représente environ 90% des exemplaires répertoriés, dont seulement 25% pour la surcharge normale.

Je me suis rendu compte que plusieurs variétés portaient une oblitération datée du 28 mars 1885 soit le lendemain du second tirage. Par conséquent, la manipulation des cachets semblait moins rigoureuse lors de cette seconde émission, ou les imprimeurs [peut être philatélistes] pensaient déjà aux variétés !

Aucun de ces timbres n'est connu en paire ou sur pli, seuls quelques beaux fragments dont un 2e associé au n°53 des colonies générales; pièce magnifique (Voir photographie ci-dessous) et estimée à 7000 euros.

Un nombre faible (trois ou quatre) d'oblitérations rouges a aussi été signalé.

A noter l'existence d'une pièce fort intéressante revêtue du cachet de l'Ile-aux-chiens (2j).

  B. Le neuf

C'est le timbre le plus rare de l'archipel. A ce jour, douze pièces seulement, réparties comme suit:

Surcharge normale : 8 dont 6 neufs avec gomme mais 2 avec marge entamée.

Variété de surcharge : 4 (à noter le 2k, grande rareté des colonies francaises).

5) Variétés

Les variétés les plus courantes s'avèrent être les 2e et 2f. Elles représentent toutes deux un peu plus de 40% des exemplaires répertoriés. Ci-dessous, un tableau précis décrivant les treize variétés de surcharges. Vous le constaterez, certaines sont rarissimes voire uniques.

N° 2a Surcharges renversées 2 pièces connues oblitérées.

N° 2b «25» seul renversé 1 pièce connue oblitérée.

N° 2c «25» vertical, «SPM» renversées en bas 1 pièce connue oblitérée.

N° 2d «25» vertical, «SPM» en haut Environ 4/5 pièces toujours oblitérées.

N° 2e «25» vertical, «SPM» en haut renversées Environ 20 pièces connues dont 1 neuf (x) avec filet touché.

N° 2f «25» normal, «SPM» en haut 15/18 pièces connues oblitérées, 2 neuves x et (x).

N° 2g «25» normal, «SPM» en haut renversées 1 pièce connue oblitérée. Authenticité non vérifiée.

N° 2h «25» double, «SPM» normal 1 pièce connue oblitérée.

N° 2i «25» vertical double, «SPM» en haut Environ 4/5 pièces toujours oblitérées.

N° 2j «25» normal, «SPM» doubles 1 pièce connue oblitérée (ile-aux-chiens).

N° 2k «25» normal, «SPM» doubles en haut 1 pièce neuve (x) connue. Gde rareté des colonies francaises.

N° 2l «25» vertical, «SPM» absent 1 pièce oblitérée connue. Gde rareté.

N° 2m «25» double, «SPM» en haut 1 pièce oblitérée connue.


Numéro 2e associé au n°53 des colonies générales

Timbre N°2e



  # 2. St. Pierre and Miquelon

As a result of the shortage of 25c stamps and the need not to interrupt the flow of mail, the Commandant of the islands of St. Pierre and Miquelon, at the suggestion of the Interior Services director, has decided that the imperforate 1 fr. green-bronze – Sage Type- will be used as 25c stamps by the application of 2 overprints, printed by the Government Primnters: “25” and “SPM”.
A committee made up of the Trasurer and the Director of Interior Services will conduct the operation. They will also make a report on this project. The changes will be made according to the public demand.

Overprints

The overprints “25” and “SPM” are usually applied in a regular fashion, however numerous varieties are known to exist affecting vertical positioning varieties and reversal varieties.

Printings

Three printings were made (at the same time as #3). The 9th and 27th of March 1885, also on April 08 , 1885.

Quantities

The Commission report says that there were 3,000 overprints made in the three printings of both the No. 2 and No. 3. No distinction is made and given the number of units reported (nearly 100), one can only assume that there were numerous copies destroyed or incinerated, despite the lack of reference to this in the Commission’s report.

State and Quality

  A. Used

Used copies represent some 90% of the copies reported, of which only 25% would have a normal overprint. There are many varieties bearing a postmark dated March 28, 1885, the day after the second printing. It would appear that the manipulation of cancellations seems to have been less rigorously controlled after the second issue, or else the printer (maybe stamp collectors) already had varieties in mind.

None of these stamps are known in pairs or on cover, except some fine pieces (photo above) made up of a #2 in conjunction with a #53 General Colonies issue magnificent items estimated at 7,000 Euros. A few copies have been reported with red cancels. Also it should be noted that there exists a fine piece cancelled at l’Ile aux Chiens.

  B. Mint

This is the hardest stamp to find. To this day only 12 items are reported, as follows:

8 of which 6 are mint with gum and 2 with the margins cut into.
Overprint variety 4 (note the No: 2k, one of the rarest French Colonies items).

Varieties

The most regular varieties appear in the items 2e) and 2f), both of these represent more than 40% of the reported varieties. Below a table describes the 13 varieties of overprint. You will note that some are extremely rare and even unique.

N° 2a) Overprint reversed – 2 used copies known

N° 2b) “25” only reversed – 1 item known.

N° 2c) “25” vertical, “SPM” below reversed, 1 item known.

N° 2d) “25” vertical, “SPM” above. About 4/5 used items reported.

N° 2e) “25” vertical . “SPM” reversed above. About 20 known items of which 1 is mint(x) with intrusion on to the design.

N° 2f) “25” normal, “SPM” above, 15/8 known cancelled items , 2 mint unhinged and hinged .

N° 2g) “25” normal. “SPM” reversed, 1 item known cancelled. Authenticity not established.

N° 2h) “25” Double . “ SPM” normal, I used item recorded.

N° 2i) “25” Vertical double. “SPM” above. About 4/5 items reported , always cancelled.

N° 2j) “25” normal , “SPM” doubled , 1 piece cancelled known (Ile aux Chiens)

N° 2k) “25” normal , “SPM doubled above. 1 mint item known. Finest known variety of the French Colonial issues.

N° 2l) “25” vertical, “SPM” missing, 1 used item reported. A rare variety.

N° 2m) “25” doubled, “SPM” above . 1 known used item.


Couleur du fond : Vert - Bleu Menu : Haut - Gauche hits total : 1577668    page : 10692